Author Archives: HSB

  • 0

Réouverture Mars 2021

Mars et ça repart, déjà une bonne couche tombée ces derniers jours ! ❄ et ça continue…

Pour ce « bonus » de fin de saison, nous avons décidé de privilégier la qualité à la quantité avec des pistes inédites 🤩, bouleversant nos itinéraires classiques, dans le but d’apporter un peu d’originalité à cette fin de saison.

Trois pistes concentriques au départ de la Perdrix :

– une Perdrounette revisitée (900 m), avec quelques difficultés supplémentaires mais toujours adaptée aux plus jeunes.

– une première extension (total 2,5 km), coupant à mi chemin.

– la grande boucle (total 4,5 km), alias les « Spaguettis Saugets » 🤣, une piste courte, mais suffisamment joueuse avec le terrain pour se faire une bonne séance de ski. À répéter pour les plus sportifs.

…et le tout labellisé « sans passage de route ».

Bon ski à toutes et à tous ! 😎


  • 0

Opération Doubs Flocon

[OPERATION DOUBS FLOCONS]

Envie de découvrir les sites nordiques du Doubs ? De prendre un cour de ski ou de se faire accompagner pour une balade raquettes ? Ou tout simplement de découvrir l’un de nos prestataires partenaires ?

Avec les Doubs Flocons bénéficiez d’une réduction de 10€ sur une activité avec nos partenaires ❄🤩

Commandez dès maintenant vos Doubs Flocons ⤵ www.espacenordiquejurassien.com/doubs-flocons.html

Opération en partenariat avec

Doubs Tourisme


(offre valable dans la limite des stocks disponibles)


  • 0

Retour du TT140 à Pierrefontaine

Papa dameuse étant enfin arrivé 😁, bébé dameuse est retourné chez elle au Tartot, à Pierrefontaine-les-Varans.

Merci encore au Ski Club Pierrefontaine Les Varans pour ce prêt qui nous a permis d’assurer la continuité de la saison ! 😘 🙏

  • 0

Arrivée du Husky

Ça y est, elle est (enfin) là !! 🤩

La nouvelle dameuse est arrivée d’Italie lundi soir et a été assemblée ce matin…et même qu’elle démarre !! 😅

(même si il a fallu faire quelques ajustements de dernière minute 🙄… accompagnés d’un certain nombre de jurons… ☺)

Donc première prise en main cette nuit : Polka, Renard Bleu, liaison Malmaison, Perdrounette et Petits Lièvres damées. 👍

On découvre la machine, qui est aussi plus large que les précédentes, donc tout n’est pas parfait… soyez indulgents 😘

Bonne journée !


  • 0

Dameuse HS et prêt

ℹ️ On vous avait promis plus d’informations sur notre situation actuelle, suite à la panne de notre dameuse, il est temps de vous les donner.

Il faut dire que jusqu’ici les nouvelles étaient plutôt mauvaises ☹️ et nous n’avions pas vraiment le cœur de les partager avec vous avant d’avoir une solution en vue.

Depuis le 31 décembre, notre dameuse est en panne suite à une chauffe du moteur 🥵.

Le verdict est tombé jeudi dernier : moteur HS, coût de réparation supérieur à la valeur de la machine 😱


De là, deux solutions : réparer la machine pour une somme déraisonnable ou en trouver une nouvelle d’occasion rapidement, malheureusement le marché est assez limité et les prix élevés…

Mais, par miracle, nous avons eu des contact avec une entreprise italienne spécialisée dans le marché d’occasion de dameuses qui possède un modèle qui nous conviendrait parfaitement : un Prinoth Husky 🤩.

Après quelques jours de tractations, l’achat a été validé par le CA de l’association 👍 et le processus d’acquisition engagé… le Husky devrait nous être livré dans les semaines à venir (avant février dans tous les cas 🤞).

Notre Prinoth T2S cassé, lui, prendra le chemin de l’Italie 🇮🇹 pour une potentielle nouvelle vie… après avoir accompli bien des exploits sur nos neiges saugettes 👏

On ne criera victoire que lorsque la nouvelle dameuse sera sur la neige à la Perdrix, mais les choses avancent dans la bonne direction en ce qui concerne l’avenir de notre domaine nordique, pour cette saison et les suivantes.

En attendant, nous ferons de notre mieux pour entretenir les pistes avec la dameuse que le

Ski Club Pierrefontaine Les Varans nous prête, mais compte-tenu des précipitations annoncées, la tâche risque de s’avérer difficile 🙄

Merci de votre compréhension si tout n’est pas tracé ou l’est imparfaitement 🙏


  • 0

Dameuse Covid ?

Dameuse avec forte suspicion de covid : a de la fièvre, tousse, claque des dents et transpire… beaucoup… 😕
Partie chez le « damologue » passer un test PCR… 🤞
Les pistes continueront d’être entretenues pendant cette quarantaine (qu’on espère aussi courte que possible). 👊
Si vous avez une dameuse qui dort au fond d’un garage, faites-nous signe, si la notre part en service de réanimation, on vous fera signe 🤔
Merci à tous et très bon réveillon ! 🥳
Soyez sages et prudents, la saison est encore longue. 😇

 


  • 0

Pourquoi ne pas skier derrière la dameuse ?

On l’avait promis 😉, voici la séquence pédagogique de sensibilisation à un problème récurrent et important, que tout gestionnaire de site nordique rencontre :

⚠️ [Le damage pour les noobs] ou
⚠️ [Pourquoi il ne faut pas skier derrière une dameuse]

1️⃣ Chapitre 1 : nivologie du damage :

Idées reçues :
– une dameuse sert à tasser la piste: ❌ FAUX.
– une dameuse se conduit comme un tracteur, il suffit de suivre la piste : ❌ FAUX.

La neige fraîche est constituée de jolis flocons ❄️ avec de belles branches : les dendrites. Ces dendrites espacent les grains de neige entre eux, donnant au manteau neigeux que très peu de cohésion : c’est tout mou
Le travail de damage consiste à briser ces dendrites pour que les grains de neige se rapprochent et puissent ainsi former des ponts de glace entre eux et gagner en cohésion : la piste devient dure et agréable à skier 😃

Il y a donc deux étapes :

1) Briser les dendrites : c’est le rôle de la machine, déjà avec la lame en enroulant un maximum de neige sous la machine, puis des chenilles qui viennent malaxer tout ça (mais pas, ou peu, tasser la neige), puis avec la fraise à neige dont le rôle est de mouliner la neige pour détruire un maximum de dendrites (à la bonne vitesse et avec la bonne quantité de neige, variables suivant si champs, forêt, chemin forestier etc…). Le tapis sert à lisser l’ensemble et les petite vaguelettes au froid de pénétrer dans la piste.
Sauf que derrière ce travail, on a des grains de neige isolés mais sans aucun lien les uns avec les autres, donc c’est tout mou, « ça défonce » dans le jargon. D’où la nécessité de la deuxième étape :
2) Regel et prise de cohésion de la piste : c’est là que dame nature intervient et que les températures sont très importantes. L’humidité présente entre les grains de neige isolés se transforme en ponts de glace, les grains deviennent alors un seul et même bloc.
MAIS ce processus prend du temps et dépend de la température, dans tous les cas dans les 2h suivant le passage de la dameuse, la cohésion n’est pas suffisante pour considérer la piste suffisamment compacte pour skier dans de bonnes conditions. Idéalement il faudrait laisser à la piste 3 à 4h de « repos ».
C’est pour cette raison que skier juste derrière le passage de la dameuse n’est ni agréable (ça défonce) ni constructif, ça bousille le travail d’heures de damage 😭
Voilà, plutôt que de se fâcher en début de saison on prend le temps d’expliquer le pourquoi du comment. 😉
En espérant que ça portera ses fruits…
Et je suis sur que certains ont appris plein de choses 😇
Chapitre 2 : l’aspect légal et sécuritaire du ski de nuit, un autre jour 😁

  • 0

Début de saison exceptionnel

MERCI ! ❤️

Un grand merci à vous tous, pour votre confiance et votre bonne humeur ce WE 😘, certes un peu particulier compte-tenu de la situation sanitaire 😷, mais tellement agréable… au milieu des sapins et des grands espaces enneigés des Montagnes du Jura ! 😍

Espérons que la saison se poursuive ainsi 🤞

⚠️ ⚠️  Quelques infos pour les jours à venir (jusqu’aux vacances) :
location fermée et site non sécurisé le lundi (toute la journée) et le jeudi matin. Ouvert le reste du temps (si neige).


  • 0

Crise sanitaire… site en danger

⚠️⚠️ Amis skieurs et amoureux des grands espaces enneigés,

Une fois n’est pas coutume, nous nous adressons à vous de manière sérieuse.
À l’instar de nombreux commerces, petites entreprises, milieux associatifs et sportifs… la crise provoquée par ce second confinement nous met dans une position particulièrement dangereuse.

Ce n’est pas le confinement qui nous impacte directement : c’est le doute.
Le doute pour nous de pouvoir ouvrir dès les premières neiges, le doute chez les pratiquants de pouvoir profiter pleinement de la saison, de rester confiner… Ce doute « Covid » se superpose malheureusement à celui découlant de l’hiver dernier, peu enneigé.

Ce doute se traduit par un impact économique important. Les mois d’octobre et novembre sont pour nous les clés financières de la saison, en effet la vente de redevances saison représente l’essentiel de notre budget de fonctionnement.

Afin de bien comprendre pourquoi la redevance est si importante pour nous, quelques infos :

–  même si la redevance Massif vous ouvre les portes de tous les domaines du Massif Jurassien, nous ne touchons de l’argent que sur les seules redevances que nous vendons.
– la vente de redevances Massif représente environ  80% de notre budget pour la saison, le reste étant la location de ski et les redevances journalières (si neige).
– le produit de la redevance sert à l’entretien et à la promotion du site nordique : damage, salaire, sécurité, signalétique… ces investissements ont lieu toute l’année, pas seulement en hiver.
– nous sommes une association, nos activités : vente de redevances et location de skis sont nos seuls apports financier. Nous n’avons pas de subvention de fonctionnement pour le nordique.

Cette année la redevance est à 116€, les promotions tôt dans la saison correspondent à une prise de risque de la part des pratiquants quant aux conditions d’enneigement. Malheureusement, une fois les tarifs promotionnels passés les skieurs préfèrent souvent s’affranchir de la redevance et donc de leur soutien aux sites nordiques.

La fin de la première promo, au tarif de 96€, s’achèvent dans maintenant 10 jours (le 15 novembre). À l’heure actuelle nos ventes sont au point mort… et donc notre budget de fonctionnement pour la saison hivernale aussi.

Malheureusement, même si nous parlons ici de la saison 2020-21, une saison morte, faisant suite à l’hiver que nous avons vécu l’an dernier, aura un impact direct sur la suite de nos activités. C’est tout notre système qui s’effondre.

Je sais qu’un message « larmoyant » dans le contexte actuel, où la gravité de la situation sanitaire relègue au second plan les loisirs, n’est pas forcément adapté… mais pour nous c’est maintenant que ça se passe.
Alors si vous êtes prêts à prendre un petit risque pour nous soutenir, ça éviterait à notre site nordique de courir un grand danger.

Merci à tous, prenez soin de vous et de vos proches et, on l’espère, à bientôt sur les pistes.


  • 0

Saison hivernale et Covid

Cette saison sera, semble-t-il, assez particulière.

En effet, la crise sanitaire perdure et nos activités s’en trouveront nécessairement impactées.
L’impact économique avec une chute du nombre de ventes de redevances est déjà notable… et s’ajoute à une saison passée déjà compliquée…

Néanmoins, le Haut Saugeais Blanc, avec le soutien des instances nationales et régionales, veillera à ce que tous les éléments soient mis en place pour une pratiques de vos activités nordiques dans les meilleures conditions. Donc cet hiver, oui je skie… je fais le plein de grands espaces et d’air frais, dans les respect des mesures sanitaires !